Business Room

Points de vue, vécus et expertises Télécoms et Cloud.

Point de vue : Olivier Deuffic, Responsable du Programme NFC mobile SFR

Commerçants, préparez-vous au "sans contact" ou NFC

NFC-93359877ld-gett_605x215.jpg

Payer avec son téléphone, en l'approchant de la borne d'achat ? S'informer directement sur un produit ? C'est déjà possible dans certaines villes de France.

En quoi consiste concrètement la technologie « sans contact » ou NFC ?

On parle en effet de technologie sans contact, mais aussi de communication en champ proche ou encore de NFC (Near Field Communication). Quand il est équipé d'une puce NFC, un téléphone peut échanger de manière sécurisée des informations avec par exemple à une borne de paiement. A condition bien sûr que l'utilisateur décide d' approcher son téléphone à quelques centimètres. Pas besoin de les mettre en contact !

C'est un peu comme avec le Bluetooth, qui utilise également des ondes radio, à la différence que le Bluetooth a une portée d'une dizaine de mètres alors que le NFC ne permet l'échange d'informations qu'entre des périphériques assez proches l'un de l'autre (environ 5 cm).

Qu'apporte le NFC en situation d'achat, dans un magasin par exemple ?

Le bénéfice de la technologie NFC est évident : elle permet d'effectuer des achats facilement, rapidement, personnalisés et sécurisés, avec une gestion plus simple des comptes courants au quotidien. En effet, les prélèvements évitent les échanges de menue monnaie et sont débités directement sur les comptes des clients.

Le NFC permet aux commerçants de fidéliser leur clientèle, en leur proposant un service qui simplifie leur quotidien : coupon de réduction, carte de fidélité, paiement. La commercialisation a démarré en 2010 à Nice, pour mesurer l'appétence des consommateurs et la facilité d'utilisation.

D'autres villes ont ouvert depuis ou le seront prochainement : Strasbourg, Caen, Marseille, Rennes, Tours, Bordeaux, Toulouse, Lille et en Ile de France.

Quelles sont les grandes applications du NFC ?

La première grande famille concerne la dématérialisation de cartes : carte bancaire, de transports en commun, de badge d'entreprise.... La famille suivante ouvre des perspectives encore plus larges grâce à cette interaction entre le physique et le online : synchronisation de contacts, sécurité des personnes... la liste ne cesse de s'allonger.

Au total, ce sont des services réellement essentiels pour faciliter la vie, que ce soit celle des entreprises ou celle des particuliers...

Quels sont les modes d'utilisation possibles ?

Le NFC rend possibles les interactions simples et sans contact entre des objets. Cette norme est à la fois « carte à puce » et « lecteur de badge», et il en existe trois utilisations possibles :
Le mode « émulation de cartes » : le téléphone fonctionne comme une carte à puce sans contact, la communication s'effectuant par ondes radio à très courte portée.
Le mode « lecteur » de cartes sans contact ou lecteur de tags passifs : il permet de lire les étiquettes électroniques apposées sur du mobilier urbain, des affiches, des colis ou dans la rue, pour des informations de proximité : lieu et horaire d'un spectacle, traçabilité d'un colis, etc.
Le mode « mobile à mobile », ou peer to peer : il permet d'échanger des données entre deux mobiles NFC, de façon beaucoup plus sécurisée qu'en mode Bluetooth. Le mobile est alors utilisé pour des échanges d'infos, de cartes de visite, de photos, de vidéos...

Quel en est le niveau de sécurité ?

Le mobile est équipé d'une puce NFC pour la partie radio mais celle-ci est surtout couplée à la carte SIM, utilisée comme élément de sécurité. C'est cette dernière qui permettra de stocker les applications précitées et les données de l'utilisateur en toute sécurité.

La plupart des opérateurs et des banques françaises ont réaffirmé leur choix d'utiliser la sécurité apportée par la SIM pour le NFC. Il est important de préciser que les applications et les services ne peuvent être observés par l'opérateur, pas de Big Brother en vue donc !

Sur les aspects d'intrusion, cette technologie suppose une démarche volontaire de l'utilisateur et ne peut donc a priori pas être utilisée à son insu. Il n'y a pas non plus de risque de fraude, puisque les données transmises sont totalement cryptées.

Quels avantages apporte la NFC aux entreprises innovantes ?

Avec un peu d'imagination, l'entreprise innovante pourra mettre en place des systèmes de traçabilité simples, fiables, sécurisés et peu coûteux.

Le NFC offre donc une alternative aux tags de type « flash code » qui supposent une lecture optique : les tags RFiD (Radio Frequency iDentification) fonctionnent par ondes radio, ils sont plus petits, leur prix est modeste et ils peuvent être mis à jour en cours de processus, avec une capacité de stockage de données importante : autant de bénéfices pour les entreprises optant pour cette technologie !

Mots clés : NFC - RFID -